Critiques et Review des Walt Disney

20 août 2011

La Fée Clochette

On commence avec la review du tout dernier Disney que j'ai vu, attention, ça claque sévère.

***

Review : La fée Clochette

 

Alors que je regardais avec une curiosité mitigée les pages d’un journal, je tombe sur un article présentant une étoile que gagna la fée Clochette à Hollywood. Evidemment, ma toute première réaction fut « WHAT THE FUCK ?! ». Puis j’ai creusé la question. En effet, Clochette est un personnage assez emblématique de Walt Disney, un personnage d’un certain charme dans Peter Pan (qui est un Disney que j’apprécie pas mal !) alors c’est pour cela qu’elle a son étoile ? Je me suis alors dit qu’il existait des films sur Clochette ! Etant un homme viril et tout le bazar, je me suis dit que ça ne valait pas la peine. Mais cette étoile m’a trituré l’esprit et je me suis demandé si c’était peut être vraiment bien ces films. Eh bah mes cocos, vous allez pas être déçus du voyage.

 

 

Tout commence avec une intrigue posée sur l’origine des fées. Alors c’est génial parce que les premières minutes du film, ça me fait bien rigoler. C’est juste un système super con : à chaque premier rire d’un enfant né une fée. Euuuh… Ouais bah nan. J’suis désolé nan mais ça fait combien de fées à l’heure ce truc ? Il faut savoir que dans ce cas il y aurait autant de fées que de bébés qui naissent à la minute environ. Et vu le rituel de naissance que ça fait, je vous le dis ça fait un sacré taf.

screen12

On suit la route d’un embryon de fée jusqu’au Pays Imaginaire. La classe.

Je vous explique le rituel vachement rude quand même. La fée nait comme ça, à partir d’une sorte d’étamine, puis dès ses premières secondes elle se prend des bonjours et des regards flippant en pleine tête. Je vous dit pas le traumatisme quand même… Quoiqu’il en soit, ensuite elle doit rejoindre un groupe, v’là pas le système de répartition par caste quoi, c’est légèrement cruel. Et pour trouver son groupe, la fée doit faire réagir un objet/un élément, et vu le temps que ça prend pour Clochette bah purée, le taf pour le reste ils doivent passer la journée à ça. Concentrons-nous à présent sur l’histoire en elle-même…

Donc ainsi nait Clochette qui, je dois l’avouer, est quand même assez jolie dans sa robe blanche et avec les cheveux détachées. Plein, plein de fées sont là pour l’accueillir mais merde on dirait que c’est un événement rare. Vous allez pas me dire qu’il n’y a qu’un seul premier rire de gosse tous les trois mois quand même ? Ouais je sais c’est un dessin-animé, mais moi j’aime bien la logique quand même !

screen11

Pas mal hein ?

Breeef… Donc Clochette fait le rituel, blablabla, elle tombe sur… Le groupe des bricoleurs. Alors ça reprend un bon vieux trip de Disney qu’on a vu dans par exemple « La Princesse et la Grenouille » ou encore « Raiponce » dans les récents, c’est l’héroïne qui bosse, qui s’y met, qui utilise aussi les muscles. Je ne critique pas, mais bon c’est quand même marrant à relever. Donc deux gars qui sont de ce groupe l’accueillent. Ca fait vraiment typique des deux faire-valoir de l’héroïne genre le gros imbécile gentil et l’autre intello boulet mais gentil aussi. Puis des mecs fées ça fait… enfin j’suis désolé mais ça fait tapette ! Encore là c’est une vision macho masculine du mâle que je suis. Je sais c’est mal. Passons donc à la suite.

 

On a une présentation du système de vie des fées. Ce sont elles qui gèrent les saisons et le travail des bricoleurs c’est de fabriquer des trucs pour aider à gérer. Du genre des arrosoirs, des tubes qui enferment des arc-en-ciel, des sacs à lumière du soleil, ces petits appareils sympathiques que nous avons tous chez nous. Attention critique : on fait vraiment passer les saisons pour quelque chose de complètement industriel. Genre il faut peindre les coccinelles pour qu’elles soient rouges à pois noirs par exemple… Je suis méchant mais c’est nul quoi, ça dégomme tout principe de mère nature ! Les enfants, nous allons vous dire la vérité, en fait la nature… ça n’existe pas ! C’est fabriqué de toutes pièces par des fées habitant le Pays Imaginaire ! Youpiii ! Adressez vos revendications à la troisième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin.

screen13

Parce qu’à la base c’est rose une coccinelle bien sûr.

Bien, bien… Clochette se balade avec les deux zigotos à la découverte de tout ce joli monde qui fait finalement usine si on y pense bien. C’est juste avec un cadre plus nature. Elle rencontre des autres fées (qui deviendront ses meilleures amies par la suite je ne sais pas par quel miracle parce que c’est à peine si elles se parlent)

Par un heureeeeux hasard, Clochette se dirige vers une fée qui bosse, une fée qu’on a vu au début et qu’on pouvait déjà classer comme « rivale/ennemie de Clochette » TING ! Avec le regard méprisant qu’elle lançait c’était vachement évident. Bref, cette fille je veux pas la soutenir ou quoi, mais elle a quand même rien demandé et l’autre Clochette elle va la faire chier alors qu’elle bosse quoi. Après ça termine en dispute et à notre petite héroïne à tête blonde de faire sa petite colérique. Mais va pas te plaindre si elle est méchante avec toi connasse ! Tu vas la faire chier tu t’attendais à quoi ?

screen14

C’est pas trognon ça ?

L’air de rien ça reprend un côté de Clochette qu’on avait vu dans Peter Pan : son côté colérique, donc c’est bien de pas faire un changement de personnalité par rapport à la fée qu’on connait déjà.

 

Maintenant on en arrive à un petit point « intrigue » du film. Voyez-vous notre amie a un rêve : voyager dans l’autre monde, celui des humains. Et le pire c’est que quand elle dit ça y a absolument aucune raison. L’autre elle vient d’arriver dans le monde des fées et elle se dit quoi ? « Oh ça pue ici, moi je veux me barrer ailleurs ! ». C’est quand même assez con, ça se voit qu’on veut expédier rapidement les choses.

Mais notre petite chérie ne peut pas y aller. Pourquoooi ? Parce que nous sommes dans un système de monarchie absolue où tous les pouvoirs n’appartiennent qu’à la reine et à elle seule. Elle décide de tout et si elle décide que les fées bricoleuses n’ont rien à foutre dans l’autre monde, eh bah les fées bricoleuses l’ont dans le cul. Oui, la reine elle peut paraitre tout gentille, tout sympa, ça n’empêche que c’est vache de sa part. Puis ses subordonnés elle les a bien choisi. Prenez le ministre du Printemps c’est grave une tapette, mais il est marrant donc je vais rien dire.

screen15

Si, si, c’est un mec.

Clochette est donc triste d’appartenir à la seule caste qui ne peut pas aller dans le monde des humains. Que va-t-elle donc faire ? Essayer de changer parce que merde quoi ! On va pas se laisser guider par un rituel à la con qui choisira comment se passera notre vie jusqu’à la mort quoi. Je dois avouer qu’elle a raison quand même et apparemment c’est la première fée qui tente ça. C’est couillon vu qu’au début elle avait l’air d’être l’élue des bricoleurs ! Le marteau il s’était genre illuminé pour elle au rituel.

Enfin bref, toujours est-il qu’on ne peut pas vraiment changer de caste. Parce qu’on a pas le talent naturel pour ça. C’te blague, y a des filles qui peignent des coccinelles et elles, ce sont des fées du Printemps, faut un talent naturel pour ça ? Clochette elle en a rien à faire elle essaye quand même… et rien.

screen16

Clochette veut changer des choses. L’avis du public ?

La pauvre elle tente de devenir une fée de l’eau, une fée des lumières, une fée des animaux, une fée voltigeuse et ça ne se termine que par des catastrophes avec mention spéciale pour la dernière. Les supers copines de la mort de Clochette ne sont pas vraiment mises en avant d’ailleurs dans les tentatives d’apprentissage… Elles ne servent pas à grand-chose et je n’ai retenu le nom que d’une : Ondine, parce que c’est le même prénom qu’Ondine dans Pokémon. Facile quoi.

screen17

A force de faire des conneries on se retrouve avec une lumière au cul, cool.

A un moment après avoir tout raté, Clochette s’isole sur une plage où on trouve des objets trouvés, des objets qui viennent de l’autre monde. Là elle montre que c’est trop l’élue, sûrement arrière petite-fille de Bob le Bricoleur en réparant une vieille boîte à musique. C’est beau et toutes ses copines viennent la féliciter ! Vous croyez qu’elle se dit que c’est cool d’être bricoleuse maintenant ? Eh bah nan !

 

Notre petite Clochette, pour devenir fée voltigeuse, demande à son ennemie jurée, celle avec qui elle s’était un peu fritté il y a pas longtemps. Alors bien sûûr elle va t’aider et sans coup fourré oh bah non hein ? Bah si, et pour devenir fée voltigeuse, Clochette doit faire ses preuves en capturant une meute de chardons sauvages. Oui vous avez bien lu, des chardons sauvages. Parce que les enfants, les chardons ça a des jambes ! Et ça va vous poursuivre jusqu’à se planter dans vos fesses ! Attention aux mauvaises herbes.

N’empêche qu’en chevauchant sa souris elle aurait pu y arriver la Clochette, mais la méchante est méchante et elle déclenche une panique avec les chardons qui se regroupent et foncent vers le petit village des fées du Printemps…

Et là c’est la merde.

 

Tout est dévasté par les mauvaises herbes qui ont des jambes et oui mon gros bêta, s’ils n’en avaient pas, il casseraient pas… Toutes les préparations faites pour le Printemps qui doit arriver dans l’autre monde le lendemain sont fichues. C’est bien triste tout ça, le planning n’est pas respecté, le matériel est fichu, bref, vous l’avez compris : c’est la crise ! Et tout ça c’est la faute de Clochette qui a la réaction typique des héros/héroïnes dans ce genre de situation désastreuses : aller s’isoler pour ruminer.

screen18

J’vous montre quand même ces fameux chardons.

Là elle a une discussion avec le beau gosse de service qui la fait se remettre en question sur elle-même, son devoir et son importance dans la vie ! Ouais t’es une bricoleuse ma grande ! T’es super utile ! Sans toi on serait mal ! Bref, le truc pour remonter le moral à ceux qui ont un job pourri. En tout cas là ça marche…

Après elle bosse, elle bosse, elle fabrique des engins de la mort qui tue et va ensuite les présenter devant tout le monde. La fille elle a inventé le vaporisateur à peinture pour les coccinelles. Bon, soyons encore critique sur la logique.

Les fées là, vous visitez l’autre monde tout le temps pour fabriquer vos saisons à la con. Vous pouvez pas, je ne sais pas, voir comment ils vivent ? Les avancées technologiques pour vous en servir chez vous au lieu de vivre dans des méthodes archaïques trop écolos de la mort ? Puis je dis écolo, mais la nature ça m’a l’air fabriqué de toutes pièces avec ces fées alors bon…

screen19

Révolution technique quoi.

Comme elle a plein de succès avec ses innovations hyper modernes, la rivale là elle est pas contente. Alors elle va montrer sa super puissance de vilaine et son intelligence de méchante hors du commun en gueulant devant tout le monde que c’est elle qui a envoyé Clochette chasser des chardons et qui est la vraie responsable du désastre. Vous l’aurez compris, encore une « méchante » à foutre aux ordures. En plus le coup du « Je dis comme je suis vilaine en public sans le faire exprès ! Oups ! » c’est d’un usé sérieux…

screen20

N’empêche que Clochette toute rouge ça rappelle Peter Pan !

Après tout ça, tout le monde il est content, tout le monde il est joyeux, ça bosse sec toute la nuit et grâce à Clochette et ses inventions, le lendemain, tout est prêt pour un Printemps réussi ! Youpi ! Quelle est la récompense de notre fée pour tout ça ? Allez je suis sûr que vous l’avez deviné… ALLER DANS L’AUTRE MONDE ! OUAAAIS ! HOURRAA !

 

Donc la Reine elle est pas conne hein ? Les bricoleurs ils ont toujours pas le droit d’y aller en principe, parce que faut pas que déconner, elle doit juste livrer la vieille boîte à musique qu’elle a réparé à un moment. Sa mentor Mary, la cheftaine des bricoleurs, lui dit qu’elle-même n’avait jamais réussi à la réparer, blablabla, t’es trop balèze ma grande, sois fière de toi.

Accompagnée de ses deux boulets qui profitent de l’occasion pour un voyage touristique, Clochette se rend dans l’autre monde. Là on peut voir les fées qui mettent en place le Printemps.

Alors les enfants ? Comment fond la neige ? Le soleil ?! La chaleur ? Nooon c’est pas si compliqué ! Le cycle de l’eau ça existe pas hey ! Ce sont les fées qui font disparaitre la neige. Les fleurs qui poussent ? Bah les fées. Les écureuils qui se réveillent après hibernation ? Les fées. Les stalactites de glace qui disparaissent ? Les fées ! La crise boursière ? Les fées ! La seconde guerre mondiale ? Les fées ! Les fées ! Les fées ! Morale : la nature n’existe pas, les écolos, vous l’avez dans le cul. Même le bio c’est industriel.

screen21

Les fleurs elles ont pas de pollen à la base ! Ce sont les fées qui le mettent, cool hein ?

Clochette livre donc la boîte à musique à une petite fille. Que vais-je faire ? Critiquer la logique ! A un moment, la fée Mary elle dit que la boîte elle l’a vu y a plusieurs saisons. Donc elle est perdue depuis minimum six ou neuf mois hein ? Eh bah la petite fille qui a perdu sa boîte à musique depuis tout ce temps, elle a encore la clé qui la fait marcher autour du cou. Comme si elle attendant que ça depuis toujours. Sérieux c’est déconner. Bon plaisir personnel, prévisible ou pas, la petite fille c’est Wendy, ça fait plaisir.

screen22

Wendyyy ! T’es moche en plus petite et en 3D mais bon.

 

Et c’est dans un vol de fées au-dessus de Londres avec une narratrice qui fait des rimes bidons et complètement cons que se termine l’histoire et Clochette qui fait son geste de baguette magique afin que naissent les étoiles et un beau fondu au noir sur le générique de fin. Yeah !

screen23

La clochette façon emblème Disney quoi.

 

Après vous avoir narré l’histoire de ce film, je vais critiquer d’autres choses plus en détail. Passons en revue les personnages voulez-vous ?

screen1

Clochette : Héroïne, elle reste sympa quand même. Relativement fidèle à son personnage de Peter Pan. Plutôt attachante à certains moments, je la trouve jolie mais elle perd beaucoup avec la 3D malheureusement… quand je vois les dessins du générique de fin je la trouve plus sympa encore ! Bon comme toute héroïne c’est l’élue d’un truc spécial, ici la bricoleuse hors-pair (lol quand même), mais sinon l’histoire se concentrerait pas dessus hein ?

screen2

Rosélia : … euh… Une copine à Clochette… ROSELIA EST UNE FEE ! AVIS AUX AMATEURS DE POKEMON ! TOUS A VOS POKE BALL !

screen3

Iridessa : Wah ! Une noire ! Ah bravo Disney z’êtes pas racistes alors ! … ouais sinon non, pas mieux non plus.

screen4

Ondine : Comme dans Pokémon !! … toujours pas mieux…

screen5

Noa : Oh putain mais y en a 4 ? Eh bah purée… J’ai du aller chercher son nom français sur Wikipédia à celle-là…

screen6

Mary : Un personnage assez sympa, moi je l’ai bien aimé. Travailleuse, responsable. Elle sert un peu de maman à Clochette d’un côté. Dommage qu’elle soit pas super bien mise en avant mais bon, j’ai apprécié de la voir moi. Son rôle est quand même important, elle gère tout le matériel et… tout en fait. Les ministres des saisons ils branlent rien, et je vous parle même pas de la reine…

screen7

Terrence : Beau gosse blond parce qu’il en faut toujours un pour faire fantasmer les filles qui regardent. Pas d’une grande utilité mais faites attention hein ? Clochette elle est amoureuse de Peter Pan ! Pas de ce con ! Alors faites pas de conneries.

screen8

Bobble & Clank : L’image parle d’elle-même, le duo de bouffons qui sont là pour faire rire. Mais j’ai été assez déçu quand même… Surtout qu’on ne les voit vraiment pas beaucoup… ce ne sont pas des personnages aussi attachants que je l’aurais cru. Je les trouve même assez repoussants…

screen9

Vidia : Bon alors toi ma grande tu vas prendre des cours du soir avec Maléfique ou Ursula parce que tu fais pas du tout une méchante potable… T’as juste envie de la baffer tellement elle est conne.

screen10

Reine Clarion : Puissance monarchique du royaume des fées. Dominatrice incontestée, c’est elle qui décide de tout et comme elle est trop jolie et trop gentille, personne ne dit rien. Pouvoir au peuple ! Instaurez une république bon sang ! Bon bah bref… elle est pas super mise en avant non plus… Mais je trouve toujours qu’elle a mit en place un système vachement injuste !

 

 

La bande-son : En tant que vif amateur des chansons Disney, je n’en ai entendu qu’une seule au début… qui n’était pas nulle. Pas au point de la mettre sur un MP3, mais ça va. La bande-son était correct mais Disney assure beaucoup de ce côté-là en général.

Question doublage, correct également. Même si Clochette avec une voix… c’est bizarre, dur de s’y faire. Ah, les voix des deux bouffons j’aime pas, et le pire c’est qu’on les entend souvent ce genre de voix…

 

 

 

Conclusion : Disney tente une nouvelle série, après Disney Princesses, voici Disney Fairies. Bah ce premier film n’était PAS convaincant. Je n’ai pas aimé, j’ai ressenti aucunement la magie de Disney m’envahir, les personnages sont plats pour la plupart, c’était vraiment mais vraiment dommage.

Peut être que c’était pour mettre en place l’univers vu qu’il y a d’autres films de sortis mais quoiqu’il en soit, ce n’est pas le genre de Disney que j’irai conseiller… Si vous ne l’avez pas vu, vous ne manquez pas grand-chose.

Je me demandais si on allait voir Peter ou Crochet… il semble quand on a une vue du Pays Imaginaire que le bateau Pirate n’est pas encore là. J’espère, j’aimerais, dans les prochains films qu’on ait la rencontre de Peter et Clochette ! Ca me ferait kiffer ! Mais vu les titres, ça n’en a pas l’air… le pire c’est que j’irai regarder quand même. Histoire de pondre une critique virulente si besoin.

La chose à retenir de tout ça, je le répéterai jamais assez, c’est que la nature n’existe pas ! Bouh ! Merci d’avoir lu et au revoir à tous !

Posté par DisneyScribe à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 août 2011

Présentation

Bonjour à tous et bienvenue sur mon tout premier vrai grand blog en ce monde de l'univers qui existe et tout et tout. Je me présente, je suis Scribe. C'est mon pseudo qui m'a été piqué par un vil membre de CanalBlog qui devrait en avoir honte !

Plus de détails ! Qui est donc ce Scribe ? Je suis un grand amateur de long-métrages Walt Disney comme vous pouviez vous en douter en lisant le titre du blog. Mais bon, j'aime aussi ce qui est culture Japonaise comme les manga ou les animés, ce n'est pas le sujet mais j'en parle quand même !

Bon là je pars en vrac, faisons quelque chose de plus posé.

Je m'appelle Scribe, j'ai 19 ans, je suis en fac. Depuis ma plus tendre enfance, j'ai une passion pour tout ce qui touche à Walt Disney, j'ai d'ailleurs plus objets du style comme des figurines, des bibelots, des livres, des jeux de société, des VHS, des DVD, du dentrifrice, des mouchoirs, des chaussettes des... non je vais loin... remarquez que ça existe enfin bon.

Ce que j'aime... J'aime Disney vous l'aurez compris. J'aime les manga, particulièrement FMA et One Piece, et les animés Japonais. J'aime lire, Harry Potter forever, j'aime écrire aussi... Des jeux vidéos aussi tel que Kingdom Hearts ou Pokémon !Je suis assez flemmard par moment mais c'est pas de la mauvaise volonté hein ? Juste de la flemme alors si une review traine en longueur faudra pas s'étonner...

Ce que j'aime pas... ceux qui n'aiment pas Disney, la soupe au melon et les mauvais Disney, ceux que j'aime pas et ceux à qui je peux pilonner leur race ! Comme vous le remarquerez je pense dans des review qui suivront.

J'espère que vous passerez du bon temps sur le blog, que vous lirez, que même vous viendrez me contredire c'est marrant aussi, venez m'insulter pour mon mauvais goût aussi ça fait toujours plaisir. Bref, à bientôt et bonne visite !

Scribe

Posté par DisneyScribe à 02:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]